Instructions aux auteurs

Processus éditorial

Le comité de lecture et le responsable du numéro en cours (coordinateur différent à chaque parution) sélectionnent pour chaque article deux évaluateurs au sein du comité scientifique de la revue ou ailleurs, et dans tous les cas, des spécialistes des sujets traités. Les articles, anonymisés, sont envoyés aux évaluateurs qui doivent, après lecture et renseignement de la grille d’évaluation, indiquer s’ils préconisent une « publication en l’état », une publication conditionnée « après modifications mineures » ou « après modifications majeures », ou bien un refus définitif. L’auteur doit prendre en compte les recommandations des évaluateurs et procéder aux changements suggérés. Le comité de rédaction et le responsable du numéro évaluent alors les modifications apportées et leur concordance avec les recommandations des relecteurs. En cas de modifications mineures, l’article n’est pas renvoyé en relecture ; en revanche, en cas de modifications majeures, l’article est de nouveau envoyé en relecture pour une nouvelle évaluation.

Cession de droits

Les auteurs qui soumettent leurs articles à la revue Archipélies acceptent de publier gratuitement leurs articles. Ils cèdent, à titre non exclusif, les droits de diffusion papier et électronique qui permettent à la revue d’assurer la diffusion libre et gratuite, de même que la vente sur tous les supports. Le produit éventuel des ventes et subventions est exclusivement réutilisé pour le fonctionnement et le développement de la revue.

Conditions de soumission

La revue n’accepte que des articles originaux, non publiés et non soumis à une autre revue. Les articles de recherche (entre 30 000 et 60 000 signes, espaces inclus) proposés doivent être des synthèses ou résultats de recherches significatives et originales. Ils doivent être rédigés selon une structure claire et comporter obligatoirement une introduction, au moins deux parties, une conclusion et des références bibliographiques. Les références bibliographiques doivent constituer un réel appui au texte.

Les notes de lectures et comptes-rendus de colloque doivent comporter entre 3 000 et 6 000 signes (espaces inclus).

Envoi et fichiers

Les propositions doivent être envoyées au coordinateur du numéro en cours.

Les textes et documents seront livrés aux formats Word pour les textes et les tableaux. Les fichiers originaux des illustrations devront être livrés en même temps que le texte au format JPG à 300 dpi pour les photographies (N&B et couleurs). Ils doivent être accompagnés des autorisations de diffusion des auteurs et/ou des ayants droit de l’image.

Langues

Les articles en anglais, espagnol, portugais, créole et allemand sont acceptés.

Mise en forme

La police utilisée doit être le Times ou Times New Roman, taille 12.

Le texte est présenté à interligne simple avec des marges de 2,5 cm.

L’italique doit être réservé aux mots étrangers et aux titres d’ouvrages ou de périodiques. Le gras doit être réservé pour les titres et sous-titres. Le soulignement ne doit pas être utilisé.

Informations sur l’article

La première page du manuscrit doit comporter :

  • Le titre

  • Le ou les noms du ou des auteurs

  • les fonctions et affiliations. Il est impératif de

  • développer les sigles. Ex : UA (Université des Antilles)

  • Les résumés de l’article, dans la langue de l’article et en anglais (1000 signes espaces compris, plus ou moins 10%).

  • Cinq mots-clés dans la langue de l’article et en anglais

Divisions de l’article

Les différentes divisions de l’article soumis doivent être ainsi matérialisées :

  • Introduction

  • 1.

  • 1,1

  • 1.1.1,

  • 2. etc.

  • Conclusion

Notes de bas de page

Les notes de bas de page doivent avoir une numérotation continue.

L’appel de note sera placé avant la ponctuation basse, après la ponctuation haute, après les guillemets fermant une citation ponctuée. Ne pas introduire d’espace entre l’appel de note et le signe qui le précède.

Références bibliographiques

Les références bibliographiques doivent être appelées dans le corps de l’article par une mention indiquant entre parenthèses, l’auteur, la date de publication et, le cas échéant, la page - exemple : (Mencé-Caster 2004, 48). Les références seront encore regroupées en fin de manuscrit sous la rubrique « Bibliographie ». Elles doivent inclure toutes les références mentionnées dans le texte et toutes celles indiquées dans les notes de bas de page. Elles seront présentées ainsi :

Pour un ouvrage :

Nom, prénom de l’auteur, titre en italiques, ville d’édition, éditeur, année.

Ex. Confiant, Raphaël, L’Insurrection de l’âme. Frantz Fanon, vie et mort du guerrier-silex, Petit-Bourg, Caraïbéditions, 2017.

Pour un article :

Nom, prénom de l’auteur, titre de l’article entre guillemets, (le cas échéant, intitulé du numéro en italiques), nom de la revue en italiques, (éventuellement n° du volume) numéro de la revue, ville d’édition, nom de l’éditeur, date, pages.

Ex. L’Etang, Gerry, « Du passage de V. S. Naipaul en Martinique », Indianités francophones/Indian Ethnoscapes in Francophone LiteratureL’Esprit Créateur vol. 50 n° 2Baltimore MD, Johns Hopkins University Press, juillet 2010, pp. 124-134. 

Pour un chapitre d’ouvrage :

Nom et prénom de l’auteur, titre du chapitre entre guillemets, titre de l’ouvrage collectif en italique, nom du directeur de publication entre parenthèses, ville d’édition, éditeur, année, pages.

Ex. Anakesa Kululuka, Apollinaire, « Le “dire musical” pour la liberté dans le processus du marronnage chez les Bushinengé de Guyane : thème et variations », Sociétés maronnes des Amériques. Mémoire, patrimoine, identité et histoire du XVIIe au XXe siècle (J. Moomou éd.), Matoury, Ibis Rouge, 2015, pp. 377-393

Archipélies